11 décembre 2017

Mémoire ! Mémoire, quand tu nous lâches !

Il est assez connu que l’alimentation est la clé de voute de cerveau ce qui se traduit conséquemment par une bonne mémoire, toute fois le défi n’est pas encore relevé !

Une bonne mémoire est aussi la conjugaison d’une bonne vision  mentale et d’une bonne hygiène de vie comportementale

Parlons tout d’abord du rôle des aliments contenus dans votre assiette qui peuvent vous aider à l’amélioration de votre mémoire au quotidien,

 

Pour cela on aura besoin de comprendre : votre cerveau de quoi a-t-il besoin ?

 

Un cerveau est composé d’environ de 4 milliards de neurones, dont on voit leurs nombre diminuer légèrement à la fin de la quarantaine, rien d’alarmant ! Jusque quelques milliers de neurones, il n ya que les maladies neuro-dégénératives qui causent beaucoup de dégâts tel que l’alzheimer

 

Pour mieux nourrir ces neurones un petit cours de biologie s’impose !

Nos neurones sont composés de : cellules nerveuses et de cellules nourricières appelées cellules gliales qui sont des cellules support offrant nourriture et élasticité aux neurones

Les neurones sont composés de : structures proteo-lipidiques gourmande en ATP qui lui provient essentiellement de glucides

Qui sont ces aliments qui vous permettent de mieux entretenir votre capital mémoire ?

 

Les Vitamines du groupe B : B1 contenue dans les œufs, les saumons

B6 : contenue dans les légumineuses : lentilles, pois chiche, haricots, haricots verts et les fèves

B9 : contenue dans les légumineuses et les légumes verts surtout chez l’épinard

B12 : contenue dans les produits laitiers  (les fromages gras à éviter), les œufs et  les poissons surtout les sardines qui sont déjà très riches en omégas 6 et  3

 

Les aliments riches en Fer : tel que les légumes verts : épinards, haricots verts, le brocoli, le romarin

Exemple : on peut assaisonner nos plats en les parfumant de romarin ou le boire carrément en tisane !

Attention les hypertendus, il vaut mieux ne pas trop en abuser !

Autre astuce avec le romarin : le laisser macérer à l’ombre  (deux semaines minimum, 2 mois maximum) dans l’huile d’olive, vous pourriez de rien avant assaisonner vos salades avec des vinaigrettes parfumées au romarin tout en profitant de ces bienfaits !

 

Les cellules nerveuses comme le reste du corps ont toujours eue une préférence pour les antioxydants qui éliminent les radicaux libres et aident le renouvellement cellulaire parmi eux on peut citer :

La Vitamine E : qu’on retrouve de façon abondante chez les huiles végétales extra vierge, et surtout chez  l’huile d’olive, c’est parmi les huiles les plus riches qu’on vous recommande vivement !

 

La Vitamine A : très abondante dans les fruits et les légumes rouges – oranges tel que : les oranges, les carottes, les tomates, les cerises, la framboise, le raisin et les fraises

Toute fois ces aliments sont infestées de pesticides, pour y remédier et profiter des bienfaits sans subir les méfaits des résidus toxiques, mettez une cuillère à café de bicarbonate de soude ou de sel dans l’eau dans la quelle est plongée les fruits à laver et voila le travail !

 

 

 

 

Les produits de la ruche : tel que le propolis, la gelée royale ou le miel

Même si le miel qui est commercialisé de nos jours n’est pas le miel d’antan, il garde toutefois une certaine efficacité sur les capacités d’apprentissage et l’amélioration des facultés de mémorisation

Car de nos jours les abeilles sont nourries de sucre (même le miel  certifié bio) et leurs habitations sont traitées avec  des désinfectants synthétiques pour éviter les contaminations et le développement de nuisibles a l’intérieur de la ruche

 

Les fruits secs : très riches en acides gras essentiels qui sont bons pour notre organisme, les fruits secs les plus recommandés : la noix, noix de cajou (non salé), les amandes, les raisins secs et les graines de sésame

 

 

Aliments naturellement riches en sucre : le cerveau a grand besoin de sucre comme carburant pour mieux fonctionner et c’est chez les aliments très riches  sucre naturel qu’il préfère en puiser tel que les dattes et les bananes, source de magnésium aussi ! car le sucre naturel est naturellement complexé a des minéraux et des fibres ce qui le rend plus assimilable par le corps par rapport au sucre ajouté

Car en consommant du sucre raffiné contenu dans les sucreries industrielles vous provoquerez un pic qui sera suivi d’une grande chute de glycémie (taux de sucre dans le sang)  ce qui peut entrainer des sauts d’humeur et parfois même de la déprime accompagnée d’une sensation de manque !

Pendant la période cruciale des examens, certaines choses sont à bannir !

Le sucre : vue qu’on a parlé précédemment de sucre , il vaut mieux éviter pendant votre période de révision de manger des choses qui ne sont pas saine sous l’effet du stress et de l’anxiété ou par prétexte de se faire plaisir et vouloir des gourmandises qui au final ne rendront pas votre cerveau tout aussi joyeux

Car ces excès de gras trans contenues dans les crêpes, les gaufres, les gâteaux et les biscuits faits à partir de farine raffinée et de margarine ne vous aideront pas vraiment pour vos capacités d’apprentissage, il en est de même pour les viandes riches, les charcuteries, le beurre, les formages gras, la margarine et les fritures

Le café : très réputé pour aider à la concentration, il n’aide que très peu à se concentrer en surexcitant les neurones  favorisant ensuite une grande chute  d’énergie et une baisse  de moral

Il est conseillé toute fois de boire du thé vert (déthéiné et pas plus d’un verre) il vous aidera a mieux vous concentrer sans entrainer une baisse de moral et bien digérer votre repas de midi, vous pouvez l’agrémenter de romarin pour profiter des bienfaits des deux à la fois

Dernières recommandations : maintenant que vous savez ce qui vous faut pour agrémenter vos repas et vos desserts, il est toute fois important de prendre des repas légers et pas copieux, pour éviter l’effet de somnolences qui survient âpres le déjeuner, et favoriser plutôt des petits repas avec des collations

Apres vous avoir donné tous ces conseils on peut constater que nos   bons petits plats méditerranéens basés de légumes frais, d’huile d’olive d’œufs, de fruits secs et de poisson sont une  bonne source d’alimentation cérébrale équilibrée !

Il est toute fois important de prendre des repas légers et pas copieux, pour éviter l’effet de somnolence qui suit après le déjeuner, et favoriser plutôt des petits repas avec des collations

 

Qu’est ce que vous attendez régalez votre cerveau !

Laisser un commentaire

Zemni store
X